Background picture

Portrait d'adhérent : 3 questions à Marc Nevcheherlian, Directeur de SICA Nucléaire

  • 19.07.2021

SICA Nucléaire est la preuve qu’une TPE spécialisée dans la formation, l’audit et la qualification peut se faire une place face aux grands groupes du secteur ; son secret ? la spécialisation dans le nucléaire, une prise de risque qui fait aussi la force et l’expertise de cette entreprise. Il faut dire que Marc Nevcheherlian, son fondateur et directeur, avait une belle expérience dans la filière : « issu d’une formation de technicien en électricité, j’étais salarié d’une entreprise qui m’a « prêté » à un centre d’ingénierie d’EDF ; une prestation qui s’est prolongée 12 ans, jusqu’à ce que je décide de lancer SICA Nucléaire en 2009 ». Bien lui en a pris ; aujourd’hui SICA Nucléaire emploie six salariés, des ingénieurs formés en interne grâce à la mise en place de formations internes et externes et de compagnonnage. Marc Nevcheherlian répond à nos questions.

Quelles sont les activités de SICA Nucléaire au sein de l’industrie nucléaire ?

Comme son nom l’indique, SICA Nucléaire est une entreprise 100% nucléaire, spécialisée dans les prestations intellectuelles liées à la fourniture de systèmes électriques/contrôle commande. A l’origine, nous étions uniquement spécialisés dans l’inspection, l’audit et la formation sur les textes réglementaires, les normes et les codes. Depuis 2015, SICA Nucléaire a élargi son offre avec plusieurs formations labellisées par l’AFCEN, du e-learning développé sur mesure, de l’accompagnement dans le système de management de la qualité nucléaire, y compris la norme ISO 19443 et dans la qualification de matériel, c’est-à-dire que nous rédigeons les documents requis par le code RCC-E et suivons nos clients pour leur permettre de réaliser des essais de qualification de leurs matériels. 90% des clients de SICA Nucléaire sont des fournisseurs de rang 1, parmi lesquels des nouveaux entrants dans l’industrie, qui ne connaissent pas les processus, normes et qualifications spécifiques aux équipements nucléaires. Mais nous travaillons également pour des donneurs d’ordre comme EDF, ITER et le CEA.

Quelle est l’actualité de SICA Nucléaire ?

Pendant le confinement lié à la crise sanitaire, nous avons pu continuer nos activités.

La reprise s’est fait sentir dès le mois de septembre dernier avec une accélération depuis le début de l’année 2021 dans tous les domaines : formation, qualification, audit, e-learning, …  Nous allons prochainement pouvoir auditer des entreprises suivant la norme ISO 19443 dans le cadre d’un partenariat auprès d’un organisme certificateur.

Enfin, nous continuons à répondre à des appels d’offre et à prospecter à l’étranger sur les futurs projets.

Quelles perspectives pouvez-vous évoquer pour SICA Nucléaire, que ce soit sur le court ou le long terme ?

Sur le court-terme, nos perspectives sont très encourageantes.

Nous allons maintenir nos certifications ISO 9001 et QUALIOPI acquises en 2020.

Dans les années à venir, SICA Nucléaire doit continuer à développer ses activités, particulièrement en matière de formation sur la qualification de matériel, en poursuivant la mise en place de formations en ligne et de modules en e-learning. Sur la formation toujours, nous aimerions également développer un module de réalité virtuelle sur le code RCCE.

Par ailleurs, nous avons l’ambition d’être plus présents auprès des exploitants et de ses fournisseurs sur la qualification de matériel, et pérenniser les activités engagées sur le projet ITER.

Enfin, SICA Nucléaire a toute sa place sur des projets à l’export, qui représentent entre 10 et 20% de notre chiffre d’affaires. Nous avons un retour d’expérience positif en la matière, puisque nous avons déjà réalisé des formations et des missions d’audit en lien avec des référentiels étrangers.

Nos autres actualités

Comment pouvons-nous vous accompagner ?

Comment pouvons-nous vous accompagner ?

* Champs obligatoires