Background picture

Portrait d'adhérent : 3 questions à Alexandre Milochevitch, Directeur de Bessé Nuclear Solutions

  • 13.04.2021

Lorsqu’un ingénieur sûreté et radioprotection passé par l’IRSN rejoint un groupe spécialisé dans le conseil en assurance des risques industriels, cela donne Bessé Nuclear Solutions. Depuis une dizaine d’années, cette cellule dédiée au nucléaire illustre parfaitement la stratégie de développement par voie de spécialisation qui fait depuis soixante ans le succès de cette entreprise de 460 personnes. Alexandre Milochevitch, Directeur de Bessé Nuclear Solutions, nous présente cette entité qui compte une dizaine de collaborateurs spécialisés dans l’assurance des risques nucléaires.

Quelles sont les activités de Bessé Nuclear Solutions au sein de l’industrie nucléaire ?

Bessé Nuclear Solutions propose aux entreprises de la filière nucléaire française, quelle que soit leur taille ou leur métier, des conseils pour les aider à assurer leur responsabilité civile sur leurs activités de production et sur les activités qu’ils développent pour leurs clients en France et à l’international. Comme pour tous les secteurs couverts par le groupe Bessé, nous ne jouons pas le rôle d’un simple courtier : nous proposons ainsi un accompagnement complet aux acteurs de la filière nucléaire, qui passe avant tout par l’écoute et l’analyse de leurs problématiques, ainsi qu’une réflexion d’ampleur sur l’ensemble des risques qu’ils encourent en matière de responsabilité civile. S’ils en ont besoin, nous construisons ensuite des programmes d’assurance sur mesure, avant de prendre en charge les négociations avec les compagnies d’assurance. Nous suivons ensuite régulièrement l’évolution des risques de nos clients, et proposons des adaptations si besoin. Aujourd’hui, nous travaillons avec plus de 40 entreprises de la filière, PME, ETI, grands groupes et filiales françaises de groupes étrangers.

Quelle est l’actualité de Bessé Nuclear Solutions ?

Notre actualité est marquée par trois sujets : d’une part, nous constatons une demande croissante de beaucoup de nos clients en vue d’une protection plus importante sur des projets d’export. En effet, dans le contexte d’intensification du chantier HPC au Royaume-Uni et de l’évolution des perspectives de la filière française en Inde, nombreux sont les industriels qui commencent à signer des engagements contractuels dans ces pays, et cela génère forcément des risques et beaucoup de questions sur la manière d’assurer au mieux ces nouvelles expositions.

Notre rôle de conseil en assurance est d’autant plus important pour nos clients qu’ils sont confrontés actuellement à un durcissement inédit du marché de l’assurance avec des difficultés grandissantes pour couvrir leurs activités dans le domaine du nucléaire, en France mais surtout à l’international, notamment dans des pays comme la Chine ou l’Inde.      

L’actualité de Bessé Nuclear Solutions, c’est également la prise en compte des cyber risques dans les couvertures d’assurance responsabilité civile ; les données des entreprises de la filière sont extrêmement sensibles, et leur mise en danger peut faire faire peser des risques sur leurs activités de production comme sur celles de leurs clients. Ainsi, beaucoup de nos clients nous demandent aujourd’hui d’intégrer ce type de risque à leurs dispositifs d’assurance.

Enfin, la multiplication des grands projets de démantèlement à l’international, notamment en Allemagne et aux Etats-Unis, mobilise également, aujourd’hui, les équipes de Bessé Nuclear Solutions. Les expositions et les risques liés au démantèlement sont très spécifiques, et génèrent de nouvelles problématiques pour les exploitants comme pour les prestataires.

Quelles perspectives pouvez-vous évoquer pour Bessé Nuclear Solutions, que ce soit sur le court ou le long terme ?

De nouvelles perspectives s’ouvrent pour Bessé Nuclear Solutions dans le secteur de la médecine nucléaire ; c’est un secteur à plusieurs facettes, qui comporte des risques à plusieurs niveaux : depuis la sources de production, c’est-à-dire les laboratoires radiopharmaceutiques qui créent des médicaments radioactifs destinés à lutter contre les tumeurs cancéreuses, jusqu’aux praticiens, les médecins, qui utilisent les matières radioactives pour soigner ; en passant, bien sûr, par l’aspect logistique des flux de médicaments radioactifs. Chacun des éléments de cette chaine soulève d’importants enjeux en matière de responsabilité civile, et constituent pour nous une belle opportunité. Notre volonté de nous y intéresser s’inscrit dans la droite ligne de la stratégie du groupe Bessé, qui consiste à développer des sillons de spécialisation. Notre présence régulière à l’EANM* World leading meeting, qui est à la médecine nucléaire ce qu’est le WNE (auquel nous serons évidemment présents en fin d’année) à l’industrie électronucléaire, témoigne de l’intérêt que nous portons à ce secteur encore inexploré.

 

*EANM : European Association of Nuclear Medicine

Nos autres actualités

Comment pouvons-nous vous accompagner ?

Comment pouvons-nous vous accompagner ?

* Champs obligatoires