Background picture

Portrait d'adhérent : 3 questions à Christian-Xavier Latty, Président Directeur général de LATTY International

  • 15.09.2020

Depuis sa création en 1920 en tant que fournisseur de l’industrie navale, LATTY International a su se développer en maintenant le cap sur son cœur de métier : la conception et la fabrication de solutions d’étanchéité industrielles. Aujourd’hui fournisseur transverse à de nombreuses industries où la notion de sûreté prédomine (navale, agroalimentaire, service des eaux, mine, pétrole et gaz, aéronautique et automobile), il était tout naturel que cette société familiale intègre l’industrie nucléaire dès la fin des années 1970. Entretien avec Christian-Xavier Latty, Président de cette entreprise de 250 personnes qui fêtera cette année son centenaire.

Quelle est l’actualité de LATTY en matière de nucléaire ?

Depuis deux ans, LATTY propose aux exploitants nucléaires et aux principaux équipementiers deux solutions innovantes, qui sont les fruits d’investissements conséquents et de longs processus en matière de R&D : d’une part, une nouvelle génération très bas frottement de packings robinetterie nucléaire capables de résister à des irradiations de 4000 KGy ; d’autre part, un joint élastomère à base d’EPDM qualifié également en irradiations jusqu’à 1700 KGy et homologué PMUC. Par ailleurs, dans le cadre du grand carénage, nous accompagnons Framatome depuis 2014 sur le remplacement des générateurs de vapeur des centrales de 900 MGW et 1300 MGW. Nous bénéficions également d’un contrat cadre EDF UTO sur les garnitures mécaniques, qui sont montées sur les machines tournantes du parc français. Enfin, nous avons développé des faces de frottement High-tech permettant le fonctionnement de nos GM en mode accidentel « post Fukushima ». Ces solutions performantes témoignent de la démarche d’amélioration continue de LATTY en matière de sûreté des installations, de sécurité des personnes et de protection de l’environnement, en gardant la performance industrielle comme fil conducteur.

​​​​​​​Quelles perspectives pouvez-vous évoquer pour LATTY dans le secteur nucléaire, que ce soit sur le court ou le long terme ?

Aujourd’hui, nous sommes prêts à accompagner EDF et ses équipementiers non seulement sur les opérations de maintenance du parc national, mais également sur l’EPR de Flamanville, celui d’Hinkley Point C en Angleterre, ainsi que sur le projet EPR2. LATTY suit également attentivement les projets d’EDF à l’international, notamment le projet EPR à Jaitapur, qui représenterait pour nous une formidable opportunité de développement sur le marché indien comme nous l’avons fait par le passé en Chine, grâce, par exemple, à des projets comme Daya Bay ou les EPR de Taishan. LATTY entend par ailleurs continuer d’accompagner ses clients à l’international, en leur proposant toujours des solutions innovantes pour davantage de sûreté et de performance industrielle.

Quelles sont les activités de LATTY au sein de l’industrie nucléaire ?

Le secteur nucléaire représente environ 20 % du chiffre d’affaires de LATTY. Aujourd’hui, nous fournissons les principaux exploitants (EDF, Orano, CEA, Framatome…) sur les trois types de solutions d’étanchéité : Tresses, Garnitures mécaniques et Joints statiques. Nos produits sont montés sur différents équipements que l’on retrouve dans une installation nucléaire : robinetterie, machines tournantes, tuyauterie et appareils à pression. Ces produits sont fabriqués sur notre site de Brou en Eure-et-Loir. LATTY ne se contente pas de concevoir et de fabriquer des solutions d’étanchéité ; notre offre comprend également l’ensemble des services qui accompagnent la fourniture de ces solutions : études, essais de qualification, notes de calcul, formations aux bonnes pratiques de montage de nos pièces d’étanchéité, etc.

Nos autres actualités

Comment pouvons-nous vous accompagner ?

Comment pouvons-nous vous accompagner ?

* Champs obligatoires