Background picture

Création de l'Université des métiers du nucléaire

  • 27.04.2021

Le 27 avril 2021, la filière nucléaire française, l’Union des Industries et Métiers de la Métallurgie, l’Union Française de l’Electricité, France Industrie, et Pôle Emploi, se sont réunis pour la première fois depuis leur engagement en faveur de la création de « l’Université des Métiers du Nucléaire » pour adopter notamment les statuts de l’association.

Une initiative qui s’inscrit dans les engagements du Plan Excell EDF

Cette initiative vise à dynamiser les dispositifs de formation du secteur nucléaire, aux échelles régionale, interrégionale et nationale, en particulier sur les compétences critiques.

Quatre grandes catégories d’actions vont être engagées à partir de 2021 :

  • Appuyer la création de nouveaux lieux ou cursus de formation et déploiement de modalités pédagogiques innovantes ciblées sur des métiers sensibles tels que le soudage et l’usinage ;
  • Accompagner des projets locaux, notamment à travers des Campus régionaux qui renforceront la formation aux métiers de la filière nucléaire ;
  • Mettre en place un dispositif de bourses d’étude pour des élèves en formation initiale Bac PRO, BAC+2 et CAP afin d’améliorer l’attractivité des jeunes vers les métiers en tension (électricien industriel, chaudronnier, tuyauteur, mécanicien machines tournantes, soudeur) sur tout le territoire en valorisant les profils d’excellence. Dans un premier temps, une cinquantaine de bourses d’un montant unitaire de l’ordre de 600 euros par mois seront accordées ;
  • Créer d’ici la fin de l’année un portail web des métiers et des formations, destiné à une cible « grand public » afin de contribuer à l’attractivité de la filière.

Dans le cadre de l’avenant au contrat stratégique de la filière nucléaire, l’Université des Métiers du Nucléaire s’appuiera sur le plan France RELANCE. Le secteur nucléaire offre des perspectives majeures en termes d’emploi et représente aujourd’hui en France 220 000 emplois à la fois non délocalisables et qualifiés. Des emplois également porteurs de sens puisqu’ils contribuent directement à la transition énergétique et à la lutte contre le réchauffement climatique par le développement de moyens de production d’électricité bas carbone pilotables.

Près de 30 000 salariés ont été recrutés sur la période 2015-2018 et plus de 20 000 recrutements sont envisagés sur la période 2020-2023 (source : enquête CSFN de 2019).

L’Université des Métiers du Nucléaire s’inscrit dans les engagements du Plan Excell pour l’excellence de la filière nucléaire mis en œuvre par EDF avec la filière et plus largement dans les plans de performance des industriels.

Crédits photo : Stéphanie Jayet/EDF

Nos autres actualités

Comment pouvons-nous vous accompagner ?

Comment pouvons-nous vous accompagner ?

* Champs obligatoires